Andrei Zviaguintsev

30 03 2012

 

 

Andrei Zviaguintsev dans Andrei Zviaguintsev elena

Après avoir vu il y a quelques jours Elena, le dernier film d’Andrei Zviaguintsev, je suis allé emprunter à la Médiathèque, pour les revoir, les deux précédents films du réalisateur,  Le retour et Le bannissement.

Pas de doute à mes yeux: Zviaguintsev est  à la mesure de Tarkovski, dont il peut apparaître le continuateur, tant dans la photographie (ces longs plans fixes) que dans les sujets (l’asphyxie de l’âme humaine aujourd’hui, qui pourtant ne meure pas). Aussi bien le réalisateur peut-il apparaître comme le continuateur de Dostoïevski: on songe au meurtre de Crime et châtiment ou au « Tout est permis » des Frères Karamazov.

A voir donc un film très beau malgré sa dureté, dont l’épaisseur temporelle s’enrichit encore d’une  partition sonore due à Phil Glass.

Xavier Vanandruel

 


Actions

Informations



Laisser un commentaire




SEA POSITIVO |
CFDT CARREFOUR BASSENS |
Point de vue d'un simple ci... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | mémoires
| Ecole de Saint-Rabier
| injustice