Un chemin pour s’évader

13 10 2013

 Un chemin pour s'évader dans Frédéric Dambreville img_1445-112x150     img_1447-112x150 dans Quartiers Latins

 

Un chemin pour s’évader  Peintures,dessins, gravures de Frédéric Dambreville, exposition à la librairie Quartiers latins, place des Martyrs, Bruxelles

J’ai beaucoup aimé les tableaux qu’expose Frédéric, et je crois que c’est aussi le cas des autres visiteurs de cette précieuse librairie bruxelloise. S’évader, mais de quoi? me suis-je demandé. Peut-être du simulacre de liberté que nous vante la société de l’universelle marchandise. Peut-être plus fondamentalement de l’inquiétude propre à  notre condition humaine, au temps, au terme. In-quiétude et s’é-vader n’ont-ils pas des significations premières proches, celles d’un mouvement, ici de l’âme?  Chez Frédéric ce mouvement dessine un monde  végétal, vigoureux par aspects mais souvent aussi  avec des inflexions, une lueur, un détail qui nous ramènent à ce qui m’apparaît comme une tendresse humaine, ou une branche où se poser.

A voir jusqu’au 31 octobre

Xavier Vanandruel


Actions

Informations



Laisser un commentaire




SEA POSITIVO |
CFDT CARREFOUR BASSENS |
Point de vue d'un simple ci... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | mémoires
| Ecole de Saint-Rabier
| injustice