Promenades vespérales en forêt

2062011

foret.jpg 

C’était à l’auditoire Janson de l’ULB, au sortir de la conférence d’Yves Cochet sur la déplétion pétrolière. Je croisai Fabienne, une concitoyenne de ma commune de Boitsfort, et nous nous sommes dit que nous ne pouvions pas rester plus longtemps sans rien faire.

Fabienne a d’abord accueilli chez elle une première réunion de personnes intéressées par l’idée de décroissance. Nous avons décidé alors  de continuer à provoquer des rencontres  par de régulières  promenades vespérales en forêt, animés par la conviction qu’une vie est possible autre que celle-ci, qui épuise la terre et notre humanité,  et nous conduit à l’effondrement. Il s’agit de nous retrouver pour partager nos points de vue et nos projets. Il n’est sûrement pas indifférent que ces rencontres se fassent au rythme lent de la marche, du temps qu’on reprend

J’écris  ce billet  tout en écoutant  des chansons récentes de Pierre Barouh, le même qui créa dans les années 1960 le label de disques Saravah, dont chaque pochette portait cette maxime: « Il y a des années où l’on a envie de ne rien faire ».Comme Alexandre Grothendieck, Pierre Barouh devrait nous inspirer aujourd’hui.

Xavier Vanandruel

Une première promenade vespérale a lieu ce vendredi 3 juin. Rdv à 18:15 place Wiener à Boitsfort au pied de la statue de Rik Wouters Les soucis domestiques. Apporter une contribution au pique-nique dans la forêt.

Pour Pierre Barouh, voir le site www.saravah.fr

 







SEA POSITIVO |
CFDT CARREFOUR BASSENS |
Point de vue d'un simple ci... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mémoires
| Ecole de Saint-Rabier
| injustice